Les réalisations communales

Aménagement d'une aire de jeux pour les enfants Rénovation du bâtiment mairie-école Mise en place d'un sentier de l'eau Restauration de la chapelle Saint-Léonard
Logo officiel de la commune de Pietracorbara Restauration des espaces publics de Cortina Aménagement du nouveau cimetière Construction d'un socle pour la croix d'Oreta

Juin 2016 : début de la construction d’un réseau d’assainissement de la plaine et d’une station des eaux usées.

Les travaux pour la réalisation du complexe d’assainissement des eaux usées avec station d’épuration pour les habitations de la plaine, située au niveau du lieu-dit Campelle, rive droite de la rivière, ont été officiellement lancés en juin. D’un montant de 3 millions d’euros (État : 32% ; Agence de l’eau : 30% ; CTC : 13% ; Conseil départemental : 13% ; commune : 12%), cette réalisation va permettre de relier 95 % des habitations du village aux deux stations d’épuration de la commune et stopper la multiplication des fosses septiques.
Fin des travaux prévue : février 2018.

Début de la construction d'un réseau d'assainissement de la plaine et d'une station des eaux usées à Pietracorbara

Mars 2016 : début construction nouvelle école communale

Situé près du tournant de l’église, le chantier de la nouvelle école communale a démarré en mars 2016. D’un montant de 1,3 million d’euros (HT), l’école sera livrée courant premier semestre 2017. La rentrée scolaire de septembre 2017 devrait se dérouler dans la nouvelle école.

Construction de la nouvelle école de PIetracorbara : tableau des entreprises

Octobre 2015 : réalisation d’un colombarium

Il s’agit d’un ensemble de trois constructions (notre photo) dans lesquelles sont déposées les urnes des personnes qui ont souhaité se faire incinérer.
Chaque édifice comprend huit cases. Ces cases sont l’équivalent d’un caveau pour au moins quatre personnes.
Ces cases-caveaux sont à la vente pour une période de 30 années renouvelables une fois, gratuitement, soit 60 années au total.
Les familles ou personnes qui désirent se rendre acquéreur d’une case-caveau ou qui souhaitent plus d’informations sont priées d’appeler la mairie au 04 95 35 20 59

Colombarium - Pietracorbara

Avril 2015 : Sécurisation du Castellare

Le castel ruiné qui domine la marine a été sécurisé. Financement européen Leader+ (80%), le reste à la charge de la commune. Une dépense globale de 32 000 €. Maître d’oeuvre : Pascale Guillard, architecte. Entreprise : Jean-Jacques Nicolaï.
Même sécurisé, l’édifice est interdit aux randonneurs. La commune décline toute responsabilité si un accident se produisait.
Les deux photos (avant/après) montrent le travail réalisé.

Avant :

Le Castellare avant restauration

Après :

Le Castellare après restauration

Juillet 2013 : fin de la restauration de la chapelle Saint-Roch

La première tranche de la restauration de la chapelle Saint-Roch a été terminée fin juillet. C’est l’entreprise Nicolaï qui a assuré l’ensemble du chantier à l’exception de la réfection du toit, confiée à l’entreprise Allari Raymond. Jean Filippi, architecte, a assuré la maîtrise d’œuvre de l’ensemble. Hélène Terral et Aurélie Nougier, fresquistes, ont réalisé les décorations baroques de la façade. Inauguration de la chapelle : 17 août 2013 à 16h00.
Pour en savoir plus.

San Roccu après restauration San Roccu après restauration

San Roccu après restauration San Roccu après restauration San Roccu après restauration

San Roccu après restauration San Roccu après restauration

San Roccu après restauration

San Roccu après restauration San Roccu après restauration

Juin 2013 : Mise en service du parking de Pietronacce

Le parking public et gratuit de Pietronacce, d’une capacité de 23 places, a été mis en service. Il est accessible aux véhicules n’excédant pas 2,20 m de hauteur.

Parking Pietronacce. Photo Claudia Giuntoli

Photo : Claudia Giuntoli

Août 2012

8 août : nettoyage de la plage par Raymond Somma, employé municipal affecté à l’entretien de celle-ci durant toute la saison estivale.

Nettoyage de la plage par Raymond Somma

Nettoyage de la plage par Raymond Somma

Juillet 2012

26 juillet : début des travaux du parking de Pietronacce par l’entreprise SMTP.

16 juillet 2012 : début des travaux du parking de Pietronacce par l'entreprise SMTP

Mai 2012

La rénovation des espaces publics de Cortina est en voie d’achèvement. Escaliers, placettes, espaces sous voûte, seuils de hameau, fontaines, banquettes, murets ont été faits ou refaits. Au total, 900 mètres carrés de sol en ricciate (pierres dressées) ou en dalles de pierre pour les zones plates, ont été traités. L’éclairage public a été totalement revu et amélioré. L’enfouissement des lignes doit être réalisé avant l’été 2012.

Pascale Guillard est l’architecte du projet et en a assuré la maîtrise d’œuvre. L’entreprise Piacentini a réalisé les travaux. L’Office de l’Environnement de la Corse, le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Haute-Corse (CAUE), le Conseil général de la Haute-Corse, le député Sauveur Gandolfi Scheit, le SIEGNNE, EDF ont apporté leur soutien financier à l’opération. La commune, maître d’ouvrage du projet, a pris à sa charge 20% de la dépense sur un total de 450 000 €. Portfolio

Décembre 2011 : travaux à Lapedina

La réfection du réseau d’eaux pluviales avec la pose d’avaloirs est terminée à Lapedina (SMTP). L’entreprise Constant réalise, en janvier 2012, l’enfouissement des réseaux EDF et télécom et le revêtement du chemin communal de Lapedina suprana à Lapedina suttana, en bi-couche.
Le coût global de ces interventions s’élève à 47 000 € pris en charge à hauteur de 80% par la CTC, le Département de la Haute-Corse et l’Etat (réserve parlementaire du député Sauveur Gandolfi-Scheit). Les 20% restants sont à la charge de la commune.

Juin 2011 : classement de deux arbres « remarquables »

A l’initiative de la Municipalité deux arbres de la commune ont été classés « arbres remarquables – arburi maravigliosi » par l’Office de l’Environnement de la Corse : le chêne vert de Lapedina suprana et le myrte du Ponticellu (près de la croix). Le chêne a été jugé remarquable en raison de son âge (plusieurs siècles) et de son énorme ramure orientée, pour l’essentiel, sud-nord. Sa circonférence (4,07 m) et sa hauteur (15,10 m) confirment l’aspect hors normes de l’arbre. Le myrte, haut de 2,98 m possède une circonférence de 70 cm. C’est habituellement un arbre qui pousse en bosquet mais ici sa croissance a été accompagnée par une taille régulière pour le transformer en arbre.
Ce classement, par l’office, s’inscrit dans une démarche patrimoniale et de protection des espèces insulaires.

Mai 2011 : restauration de la chapelle Sainte-Catherine

Restauration de la chapelle Sainte Catherine d’Alexandrie au hameau de l’Orneto. Réalisée par l’entreprise Nicolaï, elle a porté sur la mise hors d’eau de l’édifice avec la réfection complète du toit en lauzes la pose d’un drain d’évacuation des eaux ainsi que d’une gouttière. Les façades intérieures et extérieures ont été traitées à la chaux. Le pavement, composé de dalles, en ardoise de Gênes, taillées en octogones et cabochons de marbre blanc a été scrupuleusement reproduit à l’identique.
Deux rangées composant l’ancien parterre ont été conservées. La voûte a été consolidée. Une fresque montrant la roue et les palmes de la martyre ainsi que le cœur transpercé de Jésus-Christ a été mise à jour et sera restaurée. La mise en couleurs de l’édifice a tenu compte des peintures d’origine trouvées sur place. Le bleu cobalt de la voûte du clocheton a été reproduit et appliqué. Les modératures (sillons en demi-lune tracés sur les quatre côtés du clocheton) ont été rendues apparentes et soulignées de bleu. La façade principale et les murs latéraux ont été traités en rouge génois tandis que porte et fenêtres sont désormais d’un vert olive sombre. Coût de l’opération : 18 800 € TTC.

Janvier 2011 : aménagement intérieur de la chapelle Saint-Antoine

La commune met à disposition provisoire, pour l’association La Licorne qui souhaite ouvrir une bibliothèque, le bâtiment de la chapelle Saint-Antoine l’Abbé (Oreta). Les employés municipaux ont assuré la restauration intérieure du bâtiment qui bénéficie désormais d’un branchement électrique.

Janvier 2011 : réalisation d’un site internet communal www.pietracorbara.fr

La commune a désormais son site. Il s’adresse principalement aux Corbarais et propose, dans la partie « Vivre au village » toute une série d’informations pratiques comme les menus de la cantine scolaire, les animations des associations ou l’agenda des activités culturelles.

Dans « Connaître la vallée » le site développe plusieurs pages sur les richesses de la commune : les hameaux, les chapelles, les ponts et les fontaines. Une photothèque propose plusieurs photos anciennes prises à Pietracorbara.

Enfin la partie « Agir pour la commune » présente les actions municipales, le projet de PLU, les acteurs du développement. Le site est illustré par 120 photographies originales.

Janvier 2011 : rehaussement de la croix de l’Oreta

Réalisation, par l’équipe des employés municipaux, d’un socle en pierres sèches pour la croix du hameau de l’Oreta qui a été rehaussée et sécurisée.

Novembre 2010 : construction du nouveau cimetière

La construction du nouveau cimetière situé en contrebas du mur d’enceinte de l’église Saint-Clément (côté rivière) est terminée. Cinquante-deux concessions seront disponibles in fine. Les premiers caveaux ont été élevés dès décembre 2010. A cette même date un premier défunt y a été inhumé.

Septembre 2010 : installation d’une statue à la mairie

Installation, dans le vestibule de la mairie d’une sculpture de Pierre Gilod (1928 – 2002). L’Aquila – l’aigle – offert à la commune par Xavière Gilod, veuve du sculpteur, représente une serpe –u pinatu- placée au centre d’un volume travaillé par l’artiste.

Septembre 2010 : rénovation des espaces publics de Cortina

Début de l’aménagement des espaces publics du hameau. Enfouissement des lignes électriques, reprise des escaliers en ricciate, reprofilage et dallage de la piazza Là sont les éléments les plus marquants du chantier (900 m² traités).

Trois phases sont programmées : d’abord la partie plate de Curtina suttana (325 m² concernés). Elle a été terminée en décembre 2010. Seconde phase : les escaliers qui relient le haut au bas du hameau seront refaits et les lignes enfouies (215 m²). La piazza Là sera reprofilée, agrandie et dallée durant cette même phase. Enfin la troisième phase concerne Curtina suprana avec une surface totale réaménagée de 360 m².

Août 2010 : rénovation des salles de classe

L’ensemble des salles de classe et de repos de l’école communale a été repeint. Une nouvelle organisation des différents espaces a été mise en place pour prendre effet à la rentrée 2010.

Juillet 2010 : installation d’un surpresseur pour le lotissement du Santuario

Afin de sécuriser l’alimentation en eau des habitations du lotissement du Sanctuariu, un surpresseur a été posé. Son utilisation est limitée aux périodes estivales.

Mars 2010 : actualisation du schéma d’eau potable

Un premier schéma datant de 1990 avait été élaboré par les services de l’Etat (DDA). Ce schéma est en cours d’actualisation, par les services de la DDEA (ex-DDA regroupée avec la DDE) pour ce qui concerne l’ensemble des hameaux. Il devrait être réalisé et présenté courant 2011.

Février 2010 : étude hydraulique sur les risques d’inondations dans la plaine

Après les nombreuses crues de la rivière qui ont endommagé certaines habitations de la plaine, réalisation d’une étude sur le contexte hydraulique du secteur le plus touché (entre St Léonard et le Quercetu).

Janvier 2010 : lancement de la pose de 150 nouveaux compteurs

Début d’installation de 150 nouveaux compteurs, rénovation de 25 autres et vérification du bon état de marche des 200 compteurs déjà posés. Cette remise à plat complète doit permettre de mieux connaître la consommation de chaque foyer. Cette étape est le prélude à la mise en place d’une nouvelle grille tarifaire de l’eau.

Novembre 2009 : lancement du projet de la station d’épuration de la plaine

Réalisation de l’étude pour l’implantation d’une station d’épuration de la plaine. Maîtrise du foncier, disposition des accès, choix du système d’épuration y sont détaillés. Le dispositif privilégié est celui du lagunage aéré, dispositif qui a fait ses preuves dans d’autres communes, notamment à Marseillan dans l’Hérault.

Octobre 2009 : lavoirs de Pietronacce nettoyés

Dans le cadre du programme de débroussaillage des chemins et terrains communaux, l’équipe des employés a dégagé les deux lavoirs situés à l’entrée de Pietronacce. Le lavoir en pierres taillées est situé sur un terrain communal qui va être transformé en parking de hameau. Le lavoir sera protégé.

Septembre 2009 : installation d’une rampe d’accès pour handicapés au cimetière.

Réalisation et mise en place, au cimetière communal, d’une rampe d’accès pour personnes handicapées avec portail coulissant.

Juillet 2009 : mise en place d’un « Point Informations Pietracorbara » saisonnier

Point Informations Pietracorbara a pour mission d’informer toute personne, présente dans la commune, qui souhaite connaître les choses à faire et à voir dans la vallée (baignades, balades à cheval, chemins à thèmes, visites du patrimoine, activités et animations estivales etc..). Il communique aussi sur les lieux d’hébergement ou de restauration ainsi que sur les commerces.

Les permanences du P.I.P. sont assurées par des représentantes de la commune et des associations Petra Viva et le Dojo. Il a fonctionné tous les jours en juillet et en août en 2009 et 2010.

Juin 2009 : restauration des toits des chapelles Saint-Antoine et Saint-Pancrace

Réfection du toit de la chapelle Saint-Antoine de Padoue (Marine) et de celui de la chapelle Saint Pancrace à Lapedina.

Juin 2009 : Création d’un logo pour Pietracorbara

Le Conseil municipal a lancé, en octobre 2008, une consultation sur la réalisation d’un logo pour la commune. Plusieurs propositions sont parvenues en mairie. En février 2009 le conseil municipal a choisi la colline du Castellare et la baie d’Ampuglia comme éléments graphiques du logo. L’ensemble a été stylisé et mis en forme. Le logo de Pietracorbara est utilisé sur toutes les publications ainsi que sur tous les supports de communication dans lesquels la commune est partie prenante.

Avril 2009 : restauration de la chapelle de Saint-Léonard

La restauration a consisté à assurer le décrépissage des murs et des deux niches extérieures et la conservation de l’ensemble en pierres nues pour l’extérieur : l’intérieur de la chapelle a été traité avec un mélange de chaux et de ciment. Le sol est en pavés de Brando. Le parvis a été réalisé en dalles de Barrettali. Une mosaïque orne l’entrée.

Avril 2009 : remise en eau de la fontaine de Selmacce

La fontaine en fonte du hameau de Selmacce a été de nouveau raccordée au réseau après plusieurs mois d’arrêt en raison d’une rupture de canalisation. L’intervention des employés municipaux a permis qu’elle fonctionne à nouveau. Un poussoir de style a remplacé le robinet habituel afin d’éviter le gaspillage de l’eau.

Décembre 2008 : mise en place et balisage d’un « sentier de l’eau »

Aménagement d’un chemin en boucle de 2,8 km qui permet de découvrir un pont génois, un moulin à grains traditionnel, deux hameaux (l’Orneto et l’Oreta), et trois fontaines (seconde moitié du XIXe siècle) dont deux ont été entièrement restaurées. Une passerelle en bois a été installée en amont de la Puzzatina (en contre-bas du hameau de l’Oreta). Elle permet de passer d’une rive à l’autre de la rivière. Balisé en jaune, le « sentier de l’eau » est l’une des dix-huit promenades thématiques mises en place par la Communauté de communes du Cap Corse et la commune, dans le cadre du programme de l’Union Européenne Interreg 3A « l’Altra Isola ».

Septembre 2008 : rénovation extérieure de la mairie

La Maison communale fait peau neuve. Avec la reprise des enduits, le réaménagement de l’entrée, le repositionnement des grilles, la peinture, les nouveaux éclairages, l’ensemble du bâtiment est entièrement rénové.

Juin 2008 : aménagement d’une aire de jeu pour les enfants

Elle accueille les enfants accompagnés de leurs parents et, durant la période scolaire, les élèves de l’école de Pietracorbara (de la maternelle à 12 ans). L’aire compte cinq jeux ainsi que des tables et des bancs. Elle se déploie sur 1000 m2 dans une oliveraie ombragée située près de la mairie au hameau de l’Oreta.

Avril 2008 : création d’un journal municipal « Pietracorbara Infos »

Il s’agit d’un bulletin d’information à parution trimestrielle entièrement réalisé et produit par la commune. Il comprend un éditorial du maire, relate les initiatives municipales et publie un carnet : « Nos joies, nos peines ». Les associations y ont aussi leur place avec des informations sur leurs initiatives. Le numéro estival dresse l’agenda complet des animations et spectacles pour les mois de juillet et août. Pietracorbara Infos est édité à 300 exemplaires et distribué dans toutes les boîtes aux lettres de la commune. Il est aussi accessible sur internet sur ce site et sur celui de la Communauté de communes du Cap Corse.

Avril 2008 : création d’une commission extra-municipale

Elle est composée des représentants des associations dont le siège social est fixé dans la commune et de représentants du conseil municipal. Cette commission se réunit deux fois par an, généralement au printemps. Elle met au point et publie un calendrier des animations estivales. Elle harmonise les initiatives de plusieurs associations locales.

Avril 2008 : remise en état du captage des Fiumacci

Après les intempéries de septembre 2006, qui avaient endommagé le captage situé à Fiumacci (le ruisseau situé entre Cortina et Lapedina), le travail de remise en état ou remplacement des canalisations a été réalisé.